• 17 septembre 2014 : j'ai retrouvé le chemin

    Me revoilà sur ton blog, mon coeur. Je n'avais pas envie d'y écrire en cette première quinzaine de septembre. Pour dire quoi ? que le 3 est un jour maudit puisqu'il est celui de ton départ, que le 8 est celui qui l'a concrétisé et que le 11 était un jour heureux en 1983 que nous ne pouvons plus fêter avec toi maintenant : tu aurais dû avoir 31 ans. Ce jour là, ton papa de coeur et moi sommes allés fleurir ton monument ; ta tatie de coeur était déjà passée par là.

    IMGP4099

    Te dire aussi que tu nous manques à la folie, que chaque jour qui se lève nous apporte son lot de souvenirs avec toi, que nous ne guérirons jamais de ton absence physique.... Je précise physique puisque je sais que, malgré tout, tu es encore avec nous : ce 3 septembre, j'étais en train de repasser dans l'entrée de la maison et ton papa de coeur était dans le canapé du salon ; en repassant, je pensais fort à toi et aux moments terribles vécus ce jour-là il y a 6 ans ; tu as dû sentir ma douleur puisque la lampe touch au fond du salon s'est allumée sans qu'on l'approche ; merci, mon ange, de me maintenir dans cet espoir qu'un jour nous nous retrouverons.

    Notre vie terrestre continue mais plus rien n'est pareil ; heureusement, entre la famille et les amis, nous sommes bien entourés et les nombreuses activités auxquelles nous participons nous tirent vers l'avant.

    Dernièrement, nous étions une bande de 16 pour déguster l'excellente bouillabaisse préparée par Serge ; un bon dimanche entre amis.

    Hier soir, ton papa de coeur avait préparé un petit repas que nous avons mangé en compagnie de Serge, Bernadette, Elie, mon ex chef Thierry et sa compagne Patricia.

    Ce soir, je vais chez Eric, notre D.J. préféré, avec Noëlle en vue d'organiser sa soirée d'anniversaire le 27 de ce mois ; je me suis déjà attelée à préparer pour elle un plan de table, une urne, des marques places et des pliages de serviettes pour 70 personnes.

    Et vendredi soir, nous attendons ton tonton Didier, ta tata Evelyne et ta mamie ; ton tonton et ta tata resteront pour le week-end ; ta mamie pour le temps qu'elle voudra. Autant elle sera encore là pour la naissance du fils de ton cousin Olivier prévue dans la première quinzaine d'octobre.

    Ton papa de coeur a repris le travail hier matin après quinze jours d'arrêt de travail ; le retrait de la veine saphène s'est bien passé et la suite aussi puisqu'il a respecté à la lettre les instructions du chirurgien. Il avait quand même onze points d'intervention qui partaient de la cheville jusqu'à l'aine. Il pensait régulièrement à toi quand les points de suture au niveau de l'aine tiraient un peu trop.

    Je t'aime, mon fils.

     

     


  • Commentaires

    1
    la Maman de Gaël
    Jeudi 18 Septembre 2014 à 17:36
    Douces pensées à Fabien en ce mois de septembre si chargé en émotions, douces pensées à toi sa Maman .
    2
    mamietitine
    Dimanche 21 Septembre 2014 à 18:32
    coucou ma tite douce Ah oui , ce maudit mois de Septembre nous replonge dans notre désespoir...Chaque année , à la même époque , nous revivons minutes par minutes cette journée...Mais , comme tu dis , ils nous manquent tant physiquement car on a qu'une envie , les serrer dans nos bras , sentir leur odeur , les embrasser.... mais nous ne le pouvons plus , mais notre coeur est empli par eux , par l'amour qu'on leur porte... Je pense très fort à toi , tite douce gros bisous mamietitine
    3
    mamietitine
    Samedi 22 Novembre 2014 à 20:17
    coucou ma tite douce Juste un petit passage pour te dire que je ne t'oublie pas.... Je pense bien souvent à toi , mon amie... Je t'envoie plein de bisous mamietitine
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :