• 20 septembre 2012 : Annie

    Je prends une petite pause, mon coeur, pour venir te parler ici. Ce message, je le titre Annie parce qu'aujourd'hui, c'est l'anniversaire de ta cousine partie un peu plus d'un an avant toi pour le monde meilleur. Si tu la croises aujourd'hui, veux-tu lui faire de gros bisous de notre part et de celle de ses parents qui se languissent d'elle comme nous nous languissons de toi ?

    Beaucoup d'animation en ce moment ; je continue mon travail à la clinique vétérinaire, au domicile de mon patron et voilà que le comptable "se réveille" et me demande si je peux reprendre le ménage à son domicile ; ben oui, bien sûr... Ton papa de coeur n'était pas du tout d'accord mais bon, moi je pense que dans un an et demi, je serai à la retraite de la clinique vétérinaire et que continuer au domicile de mon patron et du comptable mettra du beurre dans les épinards... surtout pour les vacances et les croisières. En attendant, c'est un coup de collier à donner pour assurer les trois.

    Et puis, je suis toujours dans la préparation des noces d'or d'Elie et Bernadette ; et là, c'est régulièrement que mon coeur se serre ou que je lâche une larme parce que je sais que tu aurais été présent pour cette fête. Bien sûr, tu seras là mais bon... ce n'est plus pareil puisqu'on ne te voie pas et qu'on ne t'entend pas.

    Ce dimanche et lundi, nous recevons à la maison Claudine et Willy dont nous avons fait la connaissance lors de notre première croisière sur le Costa Concordia qui a coulé un an après ; dimanche midi, nous les emmenons manger dans notre ferme auberge préférée, mais peut-être te l'ai-je déjà dit !

    La semaine dernière, je suis allée au cinéma avec Bernadette et sa fille Nathalie ; nous avons vu

    20160816jpgr640600b1D6D6D6fjpgqxxxyxx

    Un film que nous avons aimé toutes les trois mais qui fait réfléchir et froid dans le dos ; je n'en dis pas plus pour les personnes qui me lisent et qui voudraient le voir parce que le suspense est maintenu jusqu'au bout.

    Cette semaine, pas de nouvelles de Marie-Hélène, Georges et Bernadette mais pour la bonne cause puisqu'ils sont en train de faire les vendanges chez le patron de Laurent ; ils doivent être "cassés".

    Cet après-midi, j'ai rendez-vous chez l'esthéticienne pour un moment de détente et de bien-être ; elle viendra chez nous le samedi 6 octobre au matin pour me faire les ongles et me maquiller ; et oui, nous sommes de noces ce jour-là de ma collègue de boulot Claire. Je t'en reparlerai et te montrerai quelques photos.

    C'est le samedi d'après qu'aura lieu la fête pour les noces d'or de Bernadette et Elie.

    Le week-end qui suivra sera tranquille (enfin, pour l'instant c'est prévu comme ça) et le suivant encore, nous serons de fête d'anniversaire de la fille de Noëlle et Lucien.

    Pouf, pouf... et dans tout ça, je fais comment pour faire le régime, hein ? Ce que je perds en semaine, je le reprends le week-end. Bon, te connaissant, tu me dirais "mais de quoi te plains-tu ? tu n'en prends pas plus !"

    Voilà, mon ange, du bon, du moins bon... Ainsi va cette vie terrestre que j'attends de quitter pour te revoir mais en attendant, j'espère encore pouvoir profiter de la présence de ton frère et pourquoi pas fin janvier pour mes 60 ans ? J'attends la réponse pour une salle et si c'est accordé, j'organise une fête pour réunir une soixantaine de personnes.

    Des projets, des projets... c'est ce qui me maintient "en forme" sur cette longue route sans toi.

    Je t'aime fort, ma puce.

    fupdiwbu

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Patinette
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 17:59
    Un petit coucou pluvieux et frisquet pour la saison. Moi qui pensait vivre un bel été indien comme l'année passée, je me suis bien trompée... Tant pis ce sont des choses que l'on ne choisit pas.J'espère que vous allez bien. Ici rien de bien particulier, Eric est toujours dans la même situation hélas mais on fait avec aussi.Dimanche nous avons fait les 25 ans de ma fille, mes deux petits fils étaient là (pour une fois) donc je me sentais pleinement heureuse.... Toujours prendre ce que la vie nous donne hein ma cop' ???Je vous embrasse bien fort, pensée pour Fred et Fabien
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :