• 21 octobre 2013 : encore un lundi

    Me voilà, mon ange.

    Encore un lundi donc une nouvelle semaine qui commence.

    Ce week-end a été calme ; je n'ai pas mis le nez dehors. Hier après-midi, il a plu des cordes et, avec ton papa de coeur, on a regardé un film vidéo qui nous a passé le temps pendant 3 heures.

    Le week-end d'avant, nous avons eu avec nous ta tata Evelyne et ton tonton Didier ; ça a été un super week-end et nous leur avons fait la surprise de les emmener manger au restaurant Dame l'Oie à Pernes les Fontaines : ils se sont régalés et nous aussi.

    Et puis, ils nous ont annoncé une bonne nouvelle : la pneumologue de ton tonton a rempli les papiers nécessaires à faire embarquer l'oxygène sur le bateau de croisière en janvier. Ne reste plus qu'à règler ça avec la société d'oxygène à Marseille : ton tonton va s'en occuper sérieusement. Je suis heureuse de savoir qu'il va connaître le plaisir d'une croisière même si elle ne dure que 8 jours.

    Avec eux, nous sommes allés sur ton monument puisqu'ils ont voulu à tout prix t'y déposer un gros bac de chrysantèmes ; dans la semaine, ton papa de coeur et moi y sommes retournés pour arroser et nous avons trouvé une véronique toute fleurie déposée par on ne sait qui puisqu'il n'y avait pas de carte.

    J'ai continué la peinture des volets ; ceux du rez de chaussée sont terminés et ton papa de coeur va me décrocher ceux de ton ancienne chambre quand tu habitais chez nous.

    Mardi après-midi, j'étais invitée, avec mon amie Viviane, chez Angélique, une collègue de la clinique ; ça m'a fait plaisir de la voir.

    Jeudi matin, j'ai rejoint les amies pour le cours d'aquagym.

    Vendredi après-midi, je suis allée au rendez-vous avec mon psy ; je lui parle de tous mes problèmes, même de ceux qui remontent loin, et lui me fait bien réfléchir sur certaines situations. Je me culpabilisais pour tant de choses et c'est vrai qu'après qu'il m'ait dit sa vision extérieure, je me libère peu à peu de poids dont je ne suis pas forcément responsable. Je retourne donc le voir bientôt.

    Le soir, ton papa de coeur a emmené ses collègues de la boucherie et de la crèmerie au Mas des Vertes Rives : depuis le temps qu'ils parlaient de faire un repas ensemble hors travail ! Du coup, Bernadette et Elie m'ont proposé de me joindre à leur repas avec Serge, Marie-Hélène et Georges : je me suis régalée.

    Cette semaine va être un peu animée : nous sommes invités mercredi soir chez des amis avec qui nous avons fait le Puy du Fou (une invitation que je n'aurais pas pu accepter si j'avais dû travailler à la clinique vétérinaire) et puis, samedi soir, c'est nous qui recevons les ami(e)s pour manger, entre autres, les truites dont ton cousin Olivier nous a fait cadeau après les avoir pêchées.

    Samedi après, ton tonton Hervé m'a téléphoné pour prendre de mes nouvelles ; ça m'a fait grand plaisir de parler un peu avec lui.

    Je commence à remonter la pente, mon coeur : le psy, les médicaments mais aussi les amis, la famille et ton papa de coeur m'y aident. Le soir, je n'ai plus cette pensée qu'il serait bien que je ne me réveille pas pour fuir la douleur qui m'habitait chaque jour.

    Je m'accroche, mon fils. Je t'aime fort.

    ckg3mkl0

     


  • Commentaires

    1
    Patinette
    Mardi 22 Octobre 2013 à 15:17
    "Je commence à remonter la pente mon coeur" Mais j'adore cette toute petite phrase qui veut dire tellement de choses... Tant mieux ma cop' du fond du coeur tant mieux, ça me fait plaisir. Tu avais besoin d'un bon suivi médical, psychologique... Les amis je pense ont toujours été là mais peut être ne t'en rendais-tu pas compte de la même manière quand à ton cher mari... pas de commentaire élogieux, je ne tiens pas à ce qu'il souffre de ses chevilles enflées hi hi... J'ai repris le boulot hier après une petite semaine de repos. Je n'en pouvais plus de fatigue et ça m'a fait le plus grand bien. On est allé jeudi dernier au parc des félins dans le 77 et j'ai bien apprécié. Sinon comme tout le monde nous baignons dans la routine (avec l'envie de voir Eric trouver un nouveau travail) mais je tente de ne pas trop me prendre la tête avec ça.... Je vous envoie de gros bisous, continue ton chemin sur le +++++ je suis sure que c'est Fabien le premier a être heureux, n'est-ce pas jeune homme ??? Biz biz sans oublier Fred
    2
    mamietitine
    Samedi 26 Octobre 2013 à 16:34
    coucou ma tite douce Mais oui , tu vas remonter la pente , et avec le psy , cela va beaucoup t'aider , c'est ce que j'ai fait quand mon Johann est parti...C'est une aide précieuse ...Bien sûr , tu auras toujours des moments où cela n'ira pas très bien mais tu seras plus forte pour les surmonter, et dis toi que ton gamin est fier d'avoir une maman comme ça , je t'embrasse très fort , mon amie mamietitine
    3
    kikie
    Samedi 26 Octobre 2013 à 23:16
    comme ma cop' Patinette à qui je pense très souvent, j'aime cette petite phrase.."je commence à remonter la pente", que c'est bon de lire cela. Je souhaite que tout continue comme çà, accroche toi! Profite de tous ceux qui t'entourent et qui t'aiment. J'en connais un là-haut qui est très fier de toi. Je t'embrasse avec toute mon affection. kikie.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :