• 22 mai 2014 : avant l\'occupation

    Et bien, mon bébé, me voilà de nouveau à te parler ici.

    Je suis bientôt au bout de mes anti-dépresseurs et petit à petit, je reprends pied dans la dure réalité qu'est ton absence physique ; ces "drogues" me faisaient vivre dans un monde parallèle, un peu comme si ce cauchemar n'était pas mien.

    Une grosse nostalgie m'envahit quand je pense qu'il y a six ans, il me suffisait de traverser la rue pour aller te parler chez toi ou de t'appeler pour te voir arriver chez nous. Ces moments me manquent à la folie.

    Bien sûr, je sais que tu es toujours là et j'en ai encore eu la preuve quand nous sommes arrivés dans notre hôtel au Tyrol : chambre attribuée à notre couple = la chambre 103. Encore un chiffre qui finit par 3.

    Ce matin, retraite oblige et coucher tard aussi, mes yeux se sont ouverts pour regarder le réveil à 8h23.

    Hasards me diront certains. Et bien qu'ils disent ce qu'ils veulent, moi je sais que c'est toi qui me guide pour me montrer que tu es toujours dans ma vie.

    Au Tyrol, ça m'a fait tellement plaisir que je suis allée allumer une bougie pour toi et une autre pour ta cousine Annie dans la superbe église du village. Le dimanche qui a suivi, j'en ai mis une autre dans l'église de Balaruc les Bains.

    Hier soir, nous sommes allés manger chez Thierry, mon ex chef préféré de la clinique vétérinaire ; une bien bonne soirée pendant laquelle ton papa de coeur a retrouvé de vieux sorguais. Souvenirs, souvenirs au programme des discussions.

    Et puis, ce midi, ton papa de coeur est rentré à la maison avec un bouquet de roses à la main. Pour quelle occasion, lui ai-je demandé ? Aucune sinon te faire plaisir, m'a-t-il dit. Je sais qu'il voit la fête des mères arriver et qu'il sait les émotions intérieures qui vont m'envahir ce jour-là. Mais comme d'hab, j'essaierai de ne rien montrer.

    IMGP3648

    Ta mamie, ta tata Evelyne et ton tonton Didier seront là puisqu'ils arrivent samedi matin pour une dizaine de jours ; et oui, nous faisons la fiesta le 31 pour fêter les 60 ans de ton tonton Didier. Il sera entouré par une cinquantaine de personnes et notre DJ préféré, Eric, allumera le feu ce soir-là.

    Cet après-midi, je suis allée au rendez-vous du spécialiste à la clinique Fontvert ; la cicatrisation de ma cheville et de mon genou suit son cours. C'est long, m'a-t-il dit, et ça devrait être complètement guéri dans une paire de mois. Une paire ??? Dans deux mois, quoi. Ben dis donc ! Remarque, la poussière n'a pas le temps de s'accumuler sur les rampes auxquelles je m'accroche pour monter ou descendre les escaliers chez nous.

    Je me suis "vengée" en réservant un séjour 3 jours savoureux de Smartbox, coffret qui m'a été offert par mes deux frères et ta mamie à l'occasion de ma fête de retraite ; nous partirons donc du 22 au 25 juillet (j'ai prolongé le séjour d'une nuit) à Prats de Mollo la Preste en Languedoc Roussillon.

    Nous rentrerons juste pour vider les valises et faire tourner les lessives le samedi avant de rejoindre les cars Ginhoux le dimanche matin pour notre journée sur le Canal du Midi avec les amis.

    Tu vois, mon fils, on profite, on profite. Je disais l'autre jour au psy que maintenant, je vis pour deux (toi et moi).

    Ta présence me manque trop, trop, trop.....

    images

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    mamietitine
    Jeudi 5 Juin 2014 à 21:10
    coucou tite douce Tu as raison , mon amie...Profites bien de ces voyages.. Où que tu ailles , ton amour de fils est avec toi.... Ils ne nous quitterons jamais , nos anges... Je t'embrasse bien fort , ma douce.. mamietitine
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :