• 23 février 2014 : lendemain de soirée

    Je suis encore et toujours là, mon coeur, et si ma forme physique et mentale me le permet, je serai là jusqu'au moment de te rejoindre. Moins souvent, c'est sûr, mais que pourrais-je te dire chaque jour à part que tu me manques de plus en plus et que, malgré ce que disent certains, le temps n'arrange rien à cela. On apprend juste à vivre avec l'absence mais la douleur est toujours là.

    Hier soir, nous avions chez nous Marie-Hélène, Georges, Serge, Bernadette, Elie et Didier. Nous avons encore passé une bonne soirée et avons mangé en dessert un gâteau pour l'anniversaire de Serge.

    IMGP3349
    IMGP3351
    IMGP3354

    Nous en avons profité pour rajouter une date à nos projets : un dimanche en juillet sur le canal du Midi ; combien nous serons ? Aucune idée. Qui nous aiment nous suivent...

    Le 14 février, nous sommes donc allés fêter la Saint Valentin (une excuse comme une autre pour se retrouver en famille et entre amis) au Mas des Vertes Rives. Comme d'habitude, un très bon repas et une bonne ambiance faite par les quinze personnes que nous étions.

    IMGP3340
    IMGP3341

    Cette semaine-là, j'avais vu le psy qui trouve que j'évolue très bien dans ma façon de faire et de penser.

    Hier, s'est affiché sur ton blog ce message d'un prénommé Pierre qui m'a fait grand plaisir et que je remercie :

    «Bonjour, je suis tombé par hasard sur votre site et ca m'a beaucoup touché,je suis étudiant en médecine en 6eme année et j'ai vu beaucoup d'enfants malade également,mais en temps que soignant on essaie de prendre du recul pour ne pas trop souffrir de voir tous ces enfants malades,mais vu de l'autre coté,c'est sur qu'on ne peut que pleurer avec vous, de cette tristesse,de se demander pourquoi.

    Je trouve magnifique que vous ayez fait ce site pour votre fils,c'est une facon pour lui de continuer a vivre a travers vous, et de défendre sa mémoire,je suis sur qu'il serait fier de vous.
    Pour ce qui est du chirurgien qui lui implanté le PAC a vif, je ne peux que m'excuser que vous ayez pu vivre ca,il y a des médecins géniaux, et d'autre qui sont vraiment nuls voir inhumains, et on se demande meme pourquoi ils ont fait ce métier,mais j'espere que vous ne généralisez pas,d'ailleurs les pédiatres surtout en oncologie sont généralement des gens adorables.

    Je vous souhaite beaucoup de courage .»

    Non, Pierre, je ne généralise pas et c'est vrai que nous avons eu affaire à des gens formidables qui ont entouré mon Fabien lors de son premier cancer à 8 ans ; par contre, je n'en dirai pas de même pour son deuxième cancer en tant qu'adulte puisque des mauvais souvenirs restent ancrés dans ma mémoire concernant des responsables soignants : oncologue responsable souvent absente ou inabordable, interne responsable du service en son absence, anesthésistes, chirurgien pour le PAC.

    Cette semaine-ci a été plus calme : un rendez-vous chez l'acupuncteur et la séance d'aquagym. Mais je ne m'ennuie jamais et trouve toujours quelque chose pour m'occuper les mains ou l'esprit.

    Mardi après-midi, Bernadette viendra me chercher pour aller Rue de la Fête, un magasin où l'on trouve tout pour la fête ; pour la mienne, il ne me manque plus que les décos aux murs.

    L'autre jour, je suis allée à la clinique vétérinaire pour une question de paparasserie ; j'y ai vu Viviane, Angélique, le dragon Catherine et Loïc, le futur remplaçant de mon chef préféré ; il a tenu à me faire la bise et a montré son plaisir à me voir ; au moins, il y aura encore un responsable humain dans la clinique. Je suis méchante, hein ? Bizarre quand je mets les pieds là-bas ; un soulagement de ne plus y travailler et une impression de n'y avoir jamais travaillé.

    Bon, mon fils, je vais vite me préparer car ton papa de coeur va rentrer du travail ; après le repas, il fera certainement une petite sieste pour compenser sa courte nuit et puis, nous irons certainement rendre visite à Irène et Patrick qui reçoivent Hélène et Christian ; ils ont plein de choses à nous raconter à leur retour de trois semaines en Thaïlande.

    Je t'aime, mon coeur.


  • Commentaires

    1
    maman de Gaël
    Mardi 4 Mars 2014 à 10:40
    Bonjour c'est vrai qu'il y a de tout monde (comme partout) chez les médecins. Je disais hier à ma psy que TOUS devraient avoir des notions PSY. Gaël aussi a eu certains médecins ,surtout au CH local , d'une froideur et d'une inhumanité inimaginables. J'ai toujours beaucoup de rancune envers cette femme (peut-être une mère !!!!!) même 10 ans après. Par contre, un interne ivoirien lui avait fait une ponction sternale sans anesthésie et comme je lui en voulais, Gaël m'avait dit "Maman, ne lui en veut plus, la douleur est oubliée, c'est fini ". Cet homme est devenu notre ami, maintenant Professeur en Côte d'Ivoire et nous correspondons avec lui. Comme ils étaient forts nos petits et que de leçons de vie ! j'espère que tu vas bien avec des hauts et des bas, je comprends. Douces pensées à ton Fabien. Affectueusement.
    2
    mamietitine
    Dimanche 9 Mars 2014 à 20:33
    coucou ma tite douce je suis contente pour toi de voir que tes séances chez le psy t'aident .... Je n'y vais plus maintenant , mais le mien m'a beaucoup aidé aussi... Mais il arrive un moment où il ne peut plus nous faire avancer , je crois qu'il n'y a que ceux qui ont vraiment connu cette tr&gédie qui savent ce que l'on peut endurer.... Nos petits ne sont plus là physiquement mais tellement présent dans notre coeur.... je t'embrasse bien fort , ma douce mamietitine
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :