• 4 décembre 2015 : je suis toujours là

    Voilà plus de 4 mois que je ne suis pas venue te parler ici, mon coeur ; et pourtant, il s'en est passé des choses depuis : des bonnes comme des mauvaises. Mais bon, tu sais bien que je ne t'oublie pas et que je pense à toi chaque jour qui se lève comme je pense à ton frère.

    On a fait beaucoup de sorties et de repas entre amis, dont la paëlla annuelle chez Bernadette et Elie.

    Début août, Noëlle et Lucien nous ont offert un dimanche belle balade et restaurant ; une super journée.

    IMGP5418
    IMGP5420

    Du coup, fin août, nous les avons emmenés dans notre restaurant préféré, Dame l'Oie, à Pernes les Fontaines ; il se sont régalés comme tous ceux qu'on emmène là-bas.

    Fin août, nous sommes partis (tu sais que je me sauve de la maison pour la date maudite du 3 septembre à laquelle tu as quitté cette terre il y a maintenant 7 ans) une dizaine de jours en Bretagne, endroit que nous ne connaissions pas encore mais que nous avons adoré ; nous avons d'abord passé quelques jours chez nos amis Eliane et Joël, puis j'avais réservé une chambre d'hôtes dans les Côtes d'Armor où nous avons découvert des lieux magnifiques. C'est la première fois que j'entends ton papa de coeur qu'il pourrait déménager hors Vaucluse.

    IMGP5670
    Notre maison d'hôtes à Plemy (9)
    Ploumanach et une partie de la côte de granit rose (35)
    Ploumanach et une partie de la côte de granit rose (37)

    Nous sommes rentrés pour aller déposer des fleurs sur ton monument le 11 septembre, date à laquelle tu aurais eu 32 ans.

    IMGP5979

    Le week-end qui a suivi, tes tatas Isabelle et Evelyne, tes tontons Hervé et Didier sont venus passer quelques jours chez nous ; ça m'a aidée à passer le cap de ce début septembre.

    Fin septembre, nous avons reçu à la maison Gisèle et Maurice, des amis rencontrés lors de notre toute première croisière sur le Costa Concordia en janvier 2011 ; nous avons gardé contact avec eux et avec un autre couple Claudine et Willy.

    IMGP5991

    Début octobre, j'ai rejoint par le train ta mamie hospitalisée à Dijon pour un problème à l'oeil ; le jour même, nous sommes rentrées chez elle en taxi médicalisé et là-bas, nous attendaient ta tata Evelyne et ton tonton Didier avec qui je suis redescendue quelques jours après sur Lyon ; un train m'a ensuite ramenée à la maison.

    Mi octobre, c'est ton papa de coeur qui est entré en clinique pour la pose de stents dans certaines veines ou artères. Une chose sérieuse à bien surveiller.

    L'avant dernier week-end d'octobre, nous l'avons passé, avec Noëlle et Lucien, chez Fernande et André qui possède un appartement à Saint Raphaël ; encore un super week-end en bonne compagnie.

    IMGP6112

    Et le dernier week-end d'octobre, nous sommes retournés à Dame l'Oie avec Bernadette, Elie, Viviane et Jacques qui, eux deux, ne connaissaient pas encore ce restaurant. Même régal pour eux.

    IMGP6152

    Début novembre, j'ai consulté l'endocrinologue qui me surveille suite à la sleeve dont j'ai bénéficié début mars ; tout va bien au niveau vitamines et plus de diabète en vue, donc plus besoin de cachets. Ouf...

    Dans la foulée, j'avais rendez-vous avec le chirurgien qui, lui, m'a diagnostiqué une éventration ; ben oui, on ne m'avait pas prévenue que même 9 mois après, la paroi abdominale restait fragile : un port d'aspirateur lourd et une rentrée de bois pour l'hiver ont aidé à déclencher le problème. On a donc fixé une date d'intervention après la croisière que nous avions réservée du 7 au 18 novembre avec tes tatas Isabelle et Evelyne, ainsi que tes tontons Hervé et Didier.

    Malheureusement, la croisière, nous ne l'avons faite qu'à 4, ton tonton Didier ayant été hospitalisé en urgence pour problème respiratoire sévère ; la croisière a été une découverte pour ta tata Isabelle et ton tonton Hervé qui, apparemment, sont prêts à recommencer. Ta tata Evelyne et ton tonton Didier nous ont évidemment manqué et, heureusement, nous pouvions avoir contact avec eux chaque jour par SMS.

    Jour du départ (1)
    Malaga (62)
    Malaga (63)
    Madère (124)
    Ténérife (40)
    Lanzarote (158)
    Lanzarote (159)
    Jour 9 en mer (64)
    Jour 9 en mer (73)
    Savone (99)
    Savone (101)

    Pendant notre voyage, des attentats ont été commis par des terroristes à Paris ; quand nous avons appris ça par la télé, ma pensée est allée directe vers ton frère qui habite là-bas et à qui j'ai vite envoyé un sms auquel il a répondu quelques heures après (il dormait après une nuit de boulot) : l'angoisse en attendant son message !

    Ton tonton Didier est resté plus d'un mois à l'hôpital ; à notre retour de croisière, nous sommes montés sur Lyon pour lui rendre visite.

    Ce mercredi, j'ai donc été opérée pour mon éventration et suis sous soins pendant une dizaine de jours ; ça ne va pas m'empêcher de monter sur Lyon demain avec ton papa de coeur ; on dormira chez Isabelle et Hervé et le lendemain midi, on mangera tous ensemble chez Evelyne et Didier.

    Demain matin, l'infirmière à domicile me fera un pansement propre après avoir retiré le drain que je me promène depuis l'opération : ce sera une délivrance. Pour calmer la douleur que j'évalue à 1 en rapport avec celle que tu as ressentie lors de ton cancer des os, j'ai des médicaments à prendre toutes les 3 heures.

    Tu vois, mon fils, ça bouge dans nos vies. Et on a encore des projets en vue ou en route, tels un week-end prolongé à Rome en janvier, le séjour chez nous de nos amis bretons en mars et un gîte réservé pour une semaine près de Bordeaux avec tes deux tatas et tes deux tontons (on croise fort, fort les doigts pour qu'Evelyne et Didier puissent venir avec nous) en mai.

    Tu me manques toujours autant, mon ange, et tu me manqueras tout le reste de ma vie terrestre ; ton frère me manque aussi car je le vois peu vu la distance qui nous sépare.

    Je t'aime, mon fils ; je vous aime, mes fils.

    coeur-qui-bat


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :