•  

    "Ecrire, c'est aussi ne pas parler.
    C'est se taire.
    C'est hurler sans bruit."
    Marguerite Duras
     
     
    Pensez à donner votre sang, vos plaquettes ou votre moëlle osseuse :
    ça peut sauver des vies. Des vies d'inconnus, dites-vous ?
    Mais qui sait, un jour, votre conjoint, votre enfant, votre père, votre mère,
    un ami cher en aura peut-être besoin !
    Et là, vous penserez aux inconnus qui ont consacré un peu
    de leur précieux temps à faire un don pour la vie d'un inconnu.

    Merci à ceux qui donnent déjà et merci d'avance à ceux qui donneront.

    Je pleure mon enfant qui est mort...
    Mais en même temps, j'entends sa voix qui me dit avec une légère impatience :
    "Maman, ne te tracasse pas pour moi,
    Maman, n'en reste pas là.
    Oui, mon départ t'a fait très mal !
    Oui, tu as toujours mal !
    Mais tu sais maintenant que c'était un envol non un naufrage.
    Oui, je sais ! Cela est inguérissable...
    Mais que cela ne t'empêche pas de penser aux autres et aussi à toi.
    Continue à cueillir, maman, tous les bonheurs de la vie.
    Même les plus petits, même s'ils ont un arrière goût de cendre parfois.
    Fais-toi plaisir, chante, écoute de la musique, crée quelque chose avec tes mains,
    crée quelque chose avec ton coeur, avec ta tête !
    Sans cesser de pleurer peut-être, mais crée !
    Je te veux vivante, Maman ! Que mon départ devienne pour toi source de vie !
    Je t'en prie, ne t'abandonne pas !
    Continue, va !
    Tu le sais, je suis avec toi tous les jours.
    Je te veux vivante, Maman ! "
    Extrait du n° 116 du "Pierres Vivantes
    Alors...
     
    Dans la rubrique Depuis ton départ, j'écris dès que j'ai besoin et envie de te parler, Fabien ; c'est donc souvent que celles et ceux qui me lisent y trouveront un nouvel article.

    1er juillet 2011 : page 360 (rien que pour Annie)

    4 juillet 2011 : page 361 (un autre lundi)

    8 juillet 2011 : page 362 (tu m'as manqué)

     

    Au fur et à mesure que les souvenirs de mon vécu avec toi remontent, je complète les autres rubriques et, pour que ce soit plus simple pour vous qui suivez ce blog depuis le départ, je vous indiquerai, sur cette page d'accueil, les nouveaux articles que j'aurai insérés :

    le 16 avril 2009 : rubrique Deuxième maladie à 24 ans page 9 (je ne veux pas mourir à 25 ans)

    le 27 avril 2009 : rubrique Deuxième maladie à 24 ans page 10 (le port-à-cath)

    le 4 mai 2009 : rubrique Deuxième maladie à 24 ans page 11 (timide et réservé)

    le 6 juin 2009 : rubrique Mes blogs préférés page 2 (Damien)

    le 5 juillet 2009 : rubrique Mes blogs préférés page 3 (Biribibi)

    le 21 février 2010 : rubrique Le blog de mon artiste de mari (Mes peintures de la provence)

    -:-:-:-:-:-:-:-


    Merci de me lire parce que mon but en créant ce blog est, pour vous, de vous faire faire connaissance avec mon fils trop tôt parti mais aussi, pour moi, de pouvoir lui parler puisque je sais que, même si je ne le vois pas, il est près de moi.

    Et merci aussi d'avance à celles et ceux qui me laisseront un petit commentaire.

     
    Attention !

    Ce qui est arrivé à Fabien peut arriver à n'importe qui ;
     quelqu'un a dit "ça n'arrive pas qu'aux autres".
    Profitez donc dès maintenant de votre famille et de vos amis ;
    ne laissez pas les futilités de la vie gâcher vos relations avec eux.
    Personne n'est éternel en ce monde ;
    les regrets de ne pas avoir dit plus souvent à la personne qui part

    que vous l'aimez et que vous l'aimerez toujours, par pudeur parfois,
    vous hanteront jusqu'au moment de la rejoindre.

    Croyez-moi et faites en sorte qu'il en soit autrement pour vous.

    Monique, la maman de Fabien


    89 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique