• Nous sommes rentrés hier de notre week-end chez ton tonton Hervé et ta tata Isabelle ; j'ai beaucoup pensé à toi et au fait qu'un an auparavant, toi et nous étions aussi chez eux ; je suis sure que tu t'en souviens : nous avions fêté les 17 ans de ta cousine Elodie.

    Et cette année, nous avons fêté ses 18 ans et mon anniversaire en même temps. Je sais que tu étais près de nous tous lors du repas auquel étaient aussi conviés ton tonton Didier, ta tata Evelyne et ton cousin Olivier.

    Quelques photos prises pendant ce dimanche bien agréable, n'est-ce pas, Fabien ?


    Ta cousine Céline apporte le gâteau
    Ta cousine Elodie et moi, on souffle les bougies
    (heureusement qu'ils n'en ont mis qu'une pour moi)
    On a été gâtées
    C'est bon dêtre en famille... ça met du baume au coeur.

    Et là, ce sont ta tatie et ton tonton de coeur qui sont venus me souhaiter un bon anniversaire avant notre départ pour Villeurbanne :

    Ton tonton Hervé, ta tata Isabelle, tes cousines Elodie et Céline et ton cousin Jean-Luc ont prévu de venir nous voir quelques jours aux alentours de la Saint Valentin. Tiens-toi prêt pour les recevoir, mon fils.

    17 heures : on rentre du cimetière où il fait un froid glacial à cause de la température basse mais aussi du vent qui souffle en rafales ; on a porté là-bas le cache-pot pour l'olivier.

    J'ai encore beaucoup de mal à réaliser que jamais plus je ne profiterai de ta présence physique, de t'entendre parler, de t'entendre rire. Que de fois chaque jour, je me dis "si j'avais su...".
    Je te le dis et te le redis : je t'aime et je t'aimerai toujours.




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique